[RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:14

Le Bruder Hobb Siegfried VonKorwald de l'Ordre Teutonique quitta la place de Grandson pour se rendre à la Maison Teutonique de La Chaux de Fonds.
Mais voyons ce qui se passa quelques semaines plus tôt quand il quitta Luxeuil le village ou il avait passé ses premières années d'homme.



[Départ de Luxeuil]


Hobb était entrain de mettre de l'ordre dans son bardas, il avait déjà nettoyé et graissé la plus part de ses armes et il décida de partir prendre l'air et de récolter quelques légumes dans son champ pour le dîner, ça sera probablement une de ses dernières récoltes. Il ouvrit la porte de sa demeure pour sortir quand il se trouva nez à nez avec sa mie, Dame Hellvyra.

-" Bonjour ma mie, je vous souhaite bon dimanche. Mais je vous en prie entrez donc, parlons à l'intérieur dehors il fait un peu frais déjà."

La demeure de Hobb était simple mais bien agencée. Une grande pièce avec une cheminée pour la chaleur et la cuisine. On aurait pu y cuire un mouton. Mais ne le dites pas à Messire Hobb il ne mange que légumes et fruits. Une façon de manger perfectionnée lors de son long voyage en Orient et lors de la Croisade avec son précepteur Templier en terre hérétique. Il y a connu le pire et le meilleur.

Puis sur le côté une porte donnant accès à sa forge, une perfection, les dernières techniques apprises de son Maître forgeron Wolfram Von Eschenbach puis des Maîtres Teutoniques. Il avait commencé d’ailleurs à travailler un nouvel heaume inspiré d’un Maistre italien, qu’il comptait bien perfectionner. Au fond de cette pièce une porte qui donnait dans sa chambre, ce qui était remarquable, c’est le plancher, en tuile creuse où courait de l’eau chaude récupérée et chauffée quand il travaillait dans sa forge. Le circuit de l’eau passait de la hotte de la forge et sous le creuset et l’eau circulait par convection thermique. Il avait appris cette technique en Grèce et notamment à Corinthe. Et il espérait en faire bénéficier sa nouvelle demeure, celle de la Chaux de Fonds. Il avait donné des directives précises à l’architecte à ce sujet. L’ameublement était fonctionnel et de qualité, il avait quelques malles un peu partout, deux fauteuils devant une table avec un jeu d’échec. Au centre une grande table longue avec 8 chaises, sur le côté un pupitre pour la lecture.

Et dans un coin trônait debout sa nouvelle armure, il en était fier. Il l’avait gagné en duel contre un Flamand qui l’avait provoqué pour une histoire de préséance de passage sur un pont en territoire Bourguignon. Le Flamand lui donna le choix des armes, et Hobb choisit l’épée à deux mains, son arme favorite. Le combat fût brutal et sans les connaissances techniques du Teutonique, le Flamand plus fort physiquement aurait pu l’emporter. Le prix fût les armes, chevaux et gens du perdant. Hobb laissa les chevaux, les gens et la vie. Bien que le batave, avec la miséricorde sur la gorge ne demanda par grâce. Et donc selon un usage de la chevalerie les deux hommes se serraient alors la main trois fois, ce qui signifiait qu’ils reprendraient le duel à leur prochaine rencontre.


Sur les murs des tapisseries et tentures certaines grecques et une représentation de sa douce Sainte Marie Madeleine.
Sur une table qui lui servait d’écritoire, Hobb avait installé une drôle de fabrication.
En effet tôt le matin rentrant en sa demeure Hobb rédigea un cartel défiant en duel tout chevalier qui contesterait que toute Terre était sous la Sainte Autorité religieuse du Pape. La provocation fut écrite sur une planche que le Teutonique suspendrait sous son écu à la porte de sa demeure. Quiconque, bien né, frapperait l’écu de sa lance relèverait le défi.
Il tenait cette pratique de son précepteur et attendait d’être en terre Helvète pour l’accrocher et surtout d’être, si le Très Haut le permettait, adoubé.


Ce que se dire Hellvyra et Hobb n'est point pour nous, bien que non marié encore ces deux là respectaient la bienséance qu'exige les gens de bonne vie et la religion Aristotélicienne comme tout baptisé.
Hobb, après avoir raccompagné la Dame chez elle, reprit sa préparation du départ. Ce fût fait dés le prochain matin même.

_________________
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:15

[Départ de Luxeuil]
(ou comment comprendre la motivation de Hobb)

Pourtant Le Teutonique quitta Luxeuil pour une destination différente de la Suisse. Après s'être arrêté à l'Eglise pour prier, Hobb prit la route pour la Bourgogne. Où il avait été appelé par son Ordre pour une mission d' escorte.
Et celle-ci se présentera des plus agitée. Mais cela est une autre histoire.

Ainsi pendant son trajet qui l'emmènerait par la Maison Teutonique de Fontaine en Franche Comté, Hobb repensa à Luxeuil et cette particularité de détenir dans son Eglise une relique des plus symboliques. Celle de
Saint Abysmo

Et il se souvint du jour où il lui était apparu dans la crypte de l'Eglise Sainte Edwige de Silésie dans la Commanderie Teutonique de Thorens juste après son Ordalie par le feu : Mais était-ce due à la fièvre qui l'avait gagné?

Hobb, dans ses pensées le vit alors devant lui. Semblable au portrait existant dans l’Eglise de Luxeuil, dans sa tenue de Templier . Saint Abysmo !
Le Reiter avait fait rouvrir la crypte pour y faire déposer la relique, sa chasuble frappée de la croix templière. Il y allait souvent prier . Il avait comme projet de faire établir une date qui verrait une messe de souvenir en l’honneur du Saint.
Dans ce lieu Hobb étudiait souvent aussi, il y trouvait une puissance de travail à nul autre endroit pareil.


-« Comment te sens tu mon Fils » dit Abysmo.

-« Je vais bien Monseigneur. »

Abysmo sourit, devant ce mensonge.

-« Tu connais mes objectifs Reiter, je t’ai vu lire et relire mon hagiographie, quel est-il ? »

Hobb le savait bien et il y pensait souvent.

-« Fonder un monastère en notre chère Franche Comté. »

Le Saint opina du chef. Il regarda le Reiter droit dans les yeux, ce dernier se sentit sonder au plus profond de son âme et tomba à genoux.

Hobb voulut dire quelque chose mais sa main le fit alors souffrir au delà de tout ce qu’il avait souffert jusqu’alors. Puis la douleur cessa brutalement pour n’être que lancinante.


-« Hobb je ne te demande rien et tu n’as rien à me promettre, mais vois-tu j’ai eu un but et je ne l’ai pas atteint, tu auras un but et peut-être que tu ne l’atteindras pas. Mais ce qui compte c’est l’honnêteté de ton engagement. »

Le Reiter cita alors le Saint comme en réponse à ce qu’il venait de dire :
-« Les valeurs ne sont pas des reliques et elles ne s'usent que si on ne les fait pas vivre. Prêcher l'exemplarité est chose aisée, se montrer véritablement exemplaire est autrement plus éprouvant. »

-« Oui, mon Frère des Sanctes Armées, j’ai dit cela aussi, et bien d’autres comme ceci, qui n’a rien à voir mais c’est là aussi que je veux t’emmener :

-« Je suis fondamentalement contre le fait d'imposer quoi que ce soit.
Les Ordres doivent garder leurs particularités !
Tous rassemblés sous le Dogme, voilà ce qui fait notre unité !
Mais l'Eglise ne se nourrit que des différentes visions que nous avons pour elle, et cette diversité doit demeurer car elle seule crée la véritable richesse de nos échanges. »


Hobb se souvenait de cela aussi, mais il ne voyait pas où Abysmo voulait l’entraîner.

-« Vois-tu mon Frère Teutonique, tu dois cultiver ce qui fait la particularité de l’Ordre au quel tu pourrais appartenir. Mais cela au sein de l’Eglise Aristotélicienne, ne t’en éloigne pas d’un pouce. »

Abysmo se recula et disparut dans la pénombre.

Hobb se répéta les derniers mots du Patron de Luxeuil :

-"Mais cela au sein de l’Eglise Aristotélicienne, ne t’en éloigne pas d’un pouce."
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:17

[Aujourd'hui à Grandson]
(ou quand le vent mauvais souffle)

Le Teutonique remontait vers la Commanderie de La Chaux de Fonds. Il faisait nuit et le froid était vif. Mais Hobb ne ressentait rien. Il pensait à des jours très proches où le mal allait frapper.
Tant de présence hérétiques à Grandson, pas de protection particulière, une armée inexistante et la Lieutenante Générale absente semble-t-il. Cela faisait beaucoup de hasards malencontreux.
Trop de hasards même, et ça le Teutonique n'aimait pas beaucoup.
A l'arrivée de la Maison Teutonique, le Landmeister salua son fidèle garde. Celui-ci lui annonça l'arrivée du Chevalier Lorrain Foulques de Lorches qui l'attendait depuis plusieurs heures déjà et faisait preuve d'une certaine nervosité. Décidément le hasard n'avait rien à voir avec ce que le Seneschall pressentait, et à une paire d'heures des élections. Dire que certains Suisses considèrent les Sanctes Armées comme un danger, ainsi que la Noblesse Noire. Alors qu'il va y avoir la preuve de la malveillance brutale, fourbe des véritables ennemis ceux là qui se vautraient dans la vulgarité de l'hérésie.

Hobb se rendit dans ses appartements où l'attendait son ami Lorrain. Il lui fit l'accolade et s'enquit de sa santé.


-" Mein Bruder, wie gehst du ? Ich freude mich, dich hier wieder sehen. Ich denke dass du weisst, was sich hier vorbereitet. *


Hobb comprit au signe de tête que le Chevalier de Lorches connaissait la situation.


(* Mon Frère, comment vas-tu ? Je me réjouis de ton retour. Je pense que tu sais ce qui se trame en Suisse.)

Hobb continua à discuter avec son ami et lui donna quelques précisions, tout en lui servant un vin de Moselle des plus appréciés :

-" Mon ami, je dois sortir cette nuit et voir qui quitte la ville, car cela se passera à partir de ce soir. Je pourrai ainsi m'opposer à eux lorsqu'ils reviendront, leur méfait tenté. Ou alors ma présence leur fera rebrousser chemin avant de perpétrer leur fourberie.
Au moins espérons qu'ils ne vont point entraîner de pauvres naïfs.
Qu'en penses tu ? Viens tu avec moi ? Deux contre une douzaine c'est largement dans nos possibilités."


Le Teutonique sourit. Sur ce, les deux amis se mirent en chemin, et malgré la nuit la visibilité était excellente.

avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:18

A l'aube les deux hommes revinrent à la Commanderie Teutonique, ils menèrent les chevaux à l'écurie, sans une parole, le garde soigna les chevaux. Hobb se retourna et s'adressa à lui :

-" Mon ami, tu prépareras un cheval avec harnois complet, le Chevalier part dans une heure. "

Puis ils se rendirent dans les appartements et se restaurèrent. Hobb parla le premier.

-" Es-tu sûr mon ami que c'est une bonne solution ?"


De Lorches lui répondit avec assurance :


-" Ja, Siegfried il le faut. Ils l'ont fait, nous les avons vu passer, non ? Les Francs Comtois vont être remontés, et feront-ils la différence entre les Suisses et ceux là ? Et d'ailleurs, y a-t-il une différence à faire, du moins avec les autorités ?
Depuis que tu es là tu as expliqué mille fois ce que ceux là étaient avec leur fausse foi. Tu as donné des preuves par dizaines. Ils ne respectent rien. Tu leur as porté avec le Bruder Jackson un Concordat sur un plateau. Je t'ai connu plus intansigeant avec la mauvaise foi."


Hobb opina du chef :

-" Je te comprends, et suis d'accord avec toi, j'ai été trop souple. Donc je te demande d'aller en Franche Comté et de parler avec les autorités afin de ne pas passer à l'irréparable, tout le monde n'est pas responsable. La situation économique est mauvaise. Si la Suisse ne réagit pas suite à cette agression je t'enverrai un pigeon".


Le garde de la Maison Teutonique de la Chaux de Fonds ramena une missive portée par le pigeon préféré de Hobb Evinrude.


Peuple de Franche-Comté !

La ville de Pontarlier vient de tomber cette nuit. La garde a fraternisé avec les assaillants qui se réclament de la République Réformée, sur le modèle de la Confédération Helvétique.
Nous décrétons ce jour la fin de l'arbitraire, l'abolition des privilèges de la noblesse et du clergé. Le Franc Comte est désormais persona non grata à Pontarlier et sur les terres alentours. La foi aristotélicienne réformée peut désormais se montrer au grand jour. Un vent de liberté vient de se lever.

Nous, Hélvètes et Comtois ! hommes libres, nous faisons, pendant que les autres bavardent !
Nous, Helvètes et Comtois ! hommes libres, nous avons récupéré les sous de la mobilisation de novembre, contre l'armée de Pendarric, pendant que les autres baissent leurs braies ! Malheureusement, les coffres ont été confisqués par les moines du coin. Ils s'en sont saisi pour s'acheter des ribaudes à Dole.
Nous, hommes libres, nous avons localisé Pendarric à Pontarlier, et nous avons tenté de le choper pour le ramener par les roubignoles, se faire juger à Grandson ! Évidemment, le pleutre a fui.
Nous, hommes libres, Helvètes et Comtois ! sommes des hommes de paix, dans l'Honneur.
Nous aimons aussi la cancoillotte ; les Pontissaliens nous en ont offert des litres pour que nous les aidions à demander le rattachement de Pontarlier à la Confédération. Malheureusement, les armées de l'ignoble Franc Comte ne l'entendent pas ainsi. Elles n'entendent pas laisser les Pontissaliens à l'abri des bonnes lois de la Confédération.
Nous, Helvète ! défendrons l'Honneur de l'Helvétie, au prix de notre mort. Nous appelons, depuis Grandson, les Helvètes à délivrer les Pontissaliens qui souhaitent être confédérés, dans le premier canton comtois de la Confédération !
Nous, Républicains et patriotes comtois en exil ! ayant choisi la voie des armes et de la liberté contre les nobles corrompus et les curés fornicateurs.

Gloire à Pontarlier ! Gloire à la Confédération ! Gloire à la République ! Gloire à Deos !


Le Sénat et le Peuple Réformé

-" Voilà Chevalier ce que le bouffon Sanctus affiche en gargote Franc Comtoise. Cela est faux bien sûr, Pontarlier n'est pas tombée suite à leur fourberie. Mais c'est encore une preuve que les réformés ne sont que l'émanation des membres de feu le Lion de Judas. Ils veulent impliquer la Suisse à leurs agissements, part vite en Franche Comté la Paix avant tout mon Frère."

Le Chevalier Lorrain de Lorches partit en direction de l' Ouest.
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:19

[Ce jour à Grandson et environs]

Le Teutonique remontait à la Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds, il pensait aux traîtrises de certains ces derniers jours, Pontarlier avait vu son maire félon se retourner contre le peuple, et son allégeance, acheté par les réformés.
Le juge de Franche Comté se sauvant à Genève après avoir décrété la levée des charges contre les brigands et hérétiques. Un acte idiot puisque incohérent et inefficace dans le temps.
Hobb se souvint de ses traques à ses débuts, tous ces brigands qui pourrissent sur la lune ou dans la fange de leur demeure. Car comme la mauvaise herbe qui repoussent souvent eux renaissent toujours plus fourbes.


Hobb arriva dans ses appartements, il prit les courriers à son attention, notamment une mise au clair de SE Ingeburge, aussi Reiterin de l'Ordre Teutonique. Hobb pensa alors au fait que Francesco_Sforza le putride osait menacer SE Ingeburge, lui qui se pavanait à Berne; Fribourg et ailleurs enfin en Suisse :


A Arcas, maire légitimement élu de Pontarlier,
Salutations et coups de pied au fondement.



Monsieur,


C'est avec le rire aux lèvres que je viens de terminer votre supposée fracassante déclaration quant à la proclamation d'une république dite réformée dans votre charmant village.
Oui le rire aux lèvres car je suis consternée par tous les poncifs que vous égrenez ça et à tout au long de votre annonce comme je suis consternée par les liens de cause à effet que vous déduisez de je ne sais où.

J'aimerais savoir pour commencer quel est le rapport entre le Franc-Comte et les curés de Rome (sic). Vous avez tout de même le don de sauter du coq à l'âne et je serais vous, je sauterais tout court. Ça vous ferait le plus grand bien car ça vous soulagerait et ça nous éviterait d'avoir à supporter votre soporifique logorrhée.
J'aimerais ensuite comprendre comment quelques hommes souhaitant prendre une mairie — c'est vrai que c'est tellement rare — sont forcément des envoyés de la Congrégation des Assoiffés Cardinaux Romains. Bah si on devait être à l'origine de tous les troubles des Royaumes on serait assurément bien idiots de ne pas en profiter pour instaurer des théocraties, humpf. Bah oui, quoi, on se décarcasse à prendre des mairies et puis, on laisse tomber? On n'est pas si bêtes, m'enfin!
Il faudra ensuite m'expliquer comment vous comptez former un nouveau conseil municipal avec des gens de confiance. Non parce que votr paranoïa est telle que vous allez finir par vous éjecter tout seul de la mairie parce que vous ne vous ferez pas confiance! Hé, n'hésitez pas, hein, ce sera assurément la meilleure décision que vous aurez prise depuis que vous avez commencé à vagir il y a quelques années de cela.

Mais trève de plaisanterie, quoique j'étais extrêmement sérieuse jusque lors quand on y pense, je vous prierai de penser à ouvrir les ouvrages sacrés aristotéliciens. Vous pourrez y trouver un concept intéressant qui se nomme le libre-arbitre. Lisez donc et étudiez donc, en espérant que vous comprendrez, ainsi cela vous évitera de débiter des âneries sur l'iniquité, l'injustice, l'exploitation, la spoliation et les privilèges.

Il y a en revanche quelque chose qui ne me fait pas rire du tout. Qu'il est facile de menacer, oh, c'est bien aisé. La preuve.
J'ose espérer que vous assumerez jusqu'au bout vos positions criminelles, sachez que l'on ne menace pas impunément le clergé, ce clergé local qui œuvre chaque jour pour les paroissiens et non pas pour la grandeur et la décadence de Rome — ça, c'est moi que ça regarde.

Pour finir, oui, je sais, c'est en France — mais soyons fous, Sa Grandeur Urbs de Varlorl, directeur du Grand Festival de la Couronne, souhaite relancer les activités de sa divertissante institution. Postulez-y donc comme bouffon, vous serez sans l'ombre d'un doute choisi à coup sûr.



Son Eminence Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg,
Cardinal-Archevêque de Lyon,
Connétable de Rome,
Découvreuse de talents.



avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:20

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(ou quand Hobb va ouvrir ses archives)
-Sous-titre : les loups du gévaudan et les réformés pour un monde de désolation-


Le Teutonique, ouvrit une missive venant d' Artois ou de Lorraine, non de Rome, un de ses Frères des Sanctes Armées, en tout cas d'un qui ne faisait que confirmer ce qu'il savait depuis si longtemps.
Aussi sûr que le marché de Grandson a vu hier soir un achat massif d'au moins une trentaine de pains. Ce qui fit résonner en les oreilles de Hobb bien des mensonges dit un peu plus tôt.
Ainsi les brigands du loup de gévaudan soutiennent ouvertement les réformés. Enfin ouvertement faut pas rêver non plus. Le haut dignitaire Teutonique reconnaissait bien là la patte d'un drôle.


Une femme encapuchonnée se faufila dans la foule et poignarda une affiche sur un arbre avant de s'ecliser



Nous;section provençale Loups du Gévaudan, adressons par la présente, un avertissement sans ambiguïté aux autorités de Lorraine pour leurs actions anti liberté à l'égard des peuples libres.

La meute s'est réuni ce jour et à statuer sur le sort de votre duché:

- Pour le procès inique de Yanahor, partisan de l'accession a la liberté du
peuple Lorrain. Vous avez été reconnu coupable.

- Pour la fermeture des frontière en invoquant les libérateurs des peuples que sont les lions de Juda comme une menace. Vous avez été reconnue coupable.

- Pour votre obstination a ne pas reconnaitre que les Provençaux sont des hommes libres libérés du joug impériale. Vous avez été reconnu coupable.

La sentence des loups est implacable et votre duché vient désormais d'être placé en liste noire. Sachez qu'apres nos actions valeureuses en Auvergne en savoie et en Franche comté nous comptons fermement porter la lutte sur votre sol.

La loi du Talion version provençale entre en vigueur ce jour. Une insolence, une menace pour une ville. Fini les concessions faites aux barbares que vous êtes. vous qui pensiez bafoué impunément les droits des hommes libres, vous paierez le prix de votre insolence. Désormais nous sommes parmi vous, tapi dans l'ombre scrutant vos moindres faiblesses prêt a vous châtiez. Peu importe le temps qui s'écoulent... Vous paierez

.

PAR ET POUR LA MEUTE
VIVE LA PROVENCE LIBRE
VIVE LE GRAND DUCHE DE BRETAGNE


La Bête, le 13ieme conseiller (officieux) du conseil comtale de Provence Libre.*

* Tout rapprochement avec un conseil comtale exercice en Provence serait bien sur une extrapolation injustifiée que les autorités démentiront a grand cri et a raison. Vive se Grandeur Ledzeppelin et le Marquis Lordfear!


_________________
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:21

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(ou quand Hobb va ouvrir ses archives)

Hobb se dirigeait vers son scriptorium pour mettre en ordre ses archives de ses différentes enquêtes.
Tout en avançant il ouvrait avec sa miséricorde, une missive, fit sauter le sceau et lu :[/rp]



    A l’Universalité des fidèles,
    Aux Franc-comtois,
    Aux habitants de Pontarlier.

    Après avoir écrit maintes lettres à destination de l’Artois où là aussi l’hérésie s’est immiscée
    dans la vie politique de la cité, nous prenons la peine de mettre notre plume au service de
    l’Eglise en terres du Saint Empire Romain de la Nation Germanique pour appeler fidèles et
    politiques à réagir.

    Nous avons tristement appris qu’un certain Arcas, suppôt du Sans-Nom, avait proclamé une
    république en la ville de Pontarlier, faisant par la même occasion de celle-ci un nid de la
    réforme qui semble essaimer ici et là où fleurissent les hommes exempts de sagesse,
    d’honnêteté et de maturité intellectuelle. Non content de semer l’anarchie en foulant du pied
    les textes de lois qui ont construit Pontarlier au fil des générations, cet individu remet en cause
    l’ordre de notre société en portant outrage, et à l’Etat noble et à l’Etat ecclésiastique.

    Nous condamnons fermement cette attitude belliqueuse et ses discours fallacieux qui
    diabolisent indûment la Sainte Institution de Dieu sur terre. Par la même occasion, nous
    condamnons également la mise en accusation des clercs et des prélats de notre Sainte Eglise
    mis en procès injustement sur des prétextes spécieux et des accusations non fondées.

    Nous invitons les autorités compétentes à réagir de la plus vive des manières pour mettre un
    terme à ce gouvernement illégitime, anarchique et sacrilège. Puisse le Très-Haut vous
    apportez Son aide, et l’Eglise la sienne.

    Bénédiction Apostolique.



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Reims,
    Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
    Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.



    Donné à Rome, le XX du mois de février, de l’an de grâce MCDLVII de notre Seigneur,
    le vendredi, jour de la Saint-Olcovidius.


avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:23

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Retour à Grandson sur la trace des brigands et hérétiques)

Le Teutonique arriva tôt ce matin à Grandson et passa à l'Eglise pour prier. Il lut une affiche le déclarant démis de sa fonction de diacre et signé par le Curé Balbutachon. Il lui faudra régler cette affaire rapidement. Mais son soucis était le retour de la briganderie en Suisse. Celle la même qui avait plongée Pontarlier dans le chaos quelques jours et l'avait délesté de quelques 25 000 écus. Cet argent dans les poches des Sanctus et autre Izaac ou Serrallonga le brigand.
Il y avait aussi eu la dégradation importante de l'Eglise de la ville.
Hobb était arrivé à Pontarlier le 23 février et avait participé à la reprise de la mairie le lendemain. Mais durant leur période de main mise les réformés ont outre pillés mais aussi mis en procès bon nombre de personnes dont Monseigneur Anteu. Ils avaient appelé cela "le tribunal républicain" une fourberie.
Comme l'a été leur entrée dans la mairie, suite à la traîtrise du maire Arcas, suivi de peu par le juge félon Fabulous. Jamais ils n'auraient pu prendre par les armes celle ci.
Et tous se retrouvant à Grandson puis s'éparpillant un peu partout.
Il paraît même qu'ils voulaient poursuivre les brigands qui sévissaient en suisse, pauvre foutaise, pour incrédules, cela n'était qu'un moyen pour se déplacer comme ils le voulaient et interdire à ceux contre leurs idées du mal total de circuler librement.
Ah! Elle est belle la Suisse libre!!
Puis certains essayant de revenir à Pontarlier, mal leur en a pris. Le Seneschall avait rejoint la deuxième armée Teutonique "Deus Manum Ducit" commandée par un Haut Dignitaire de l'Ordre. Mais bien sûr aucun réformé n'avait osé affronter la lourde Cavalerie Teutonique. Si ce n'est d'envoyer des naïfs pour avoir des renseignements quelque soit le prix à payer.
En tant que Seneschall Hobb récupéra la liste de ceux qui avaient été reconnus dans cette fourberie dramatique. Il en avait croisé lui même et certains n'étaient que des brigands connus par lui, les Serrallonga, Galovert, qui venait de se découvrir et d'autres, assez peu d'ailleurs. Il se demandait si la Franche Comté allait donner les noms de ceux là aux "autorités suisses" comme il le demandait.
Dans ses pensées Hobb avait soigné personnellement Tapfer son destrier et il continua en rangeant son harnois qui avait besoin de quelques réparations.
Il sortit de son fourreau Nothung, son épée et joua quelques instants avec les reflets argentés de la lame, lisse, froide :

Nur ein Schwert taugt zu der Tat;
Nur Nothung nützt meinem Neid.

Une seule épée peut agir ;
Nothung seule peut servir mon envie.

( PREMIER ACTE PREMIÈRE SCÈNE -RICHARD WAGNER
SIEGFRIED )

Un tour dans sa forge ne serait pas inutile, même si les brigands et réformés n'avaient pas accepté le combat direct, la fuite des pleutres et des fourbes ne voulant pas assumer leurs responsabilités.
Hobb se rendit plus tard à son écritoire et commença à rédiger un courrier pour Rome, car il lui fallait, en tant que membre de l'Etat Major des Sanctes Armées faire son Compte Rendu sur ses dernières 24 heures.
" Votre Eminence, .......................
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:24

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Où comment les réformés critiquent les titres des nobles et s'en achètent avec l' argent volé aux pauvres.)

Hobb après quelques courriers et une petite collation, rejoignit ses archives pour les classer et les mettre à jour. Mais il commença par afficher la liste du nouvel Ordenskreis Teutonique élu.

avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:25

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Hobb ouvre ses archives sur le "Le Lion de Judas")

Ainsi fut fait.
Le Teutonique commença à récupérer ses premiers parchemins où il retrouvait un épisode de sa vie teutonique bien mouvementé. Cela débuta le 12 février de l'an de grâce 1456 alors qu'il était encore Neuling (Novice).
Le Seneschall sourit, le texte était écrit dans le feu de l'action et parfois le résumé qu'il faisait l'obligeait à quelques raccourcis qu'il lui faudra reprendre.
Hobb envoyait ses trouvailles à son Parrain de l'Ordre le Bruder Jackson récent Capitaine de l'Armée "Deus Manum Ducit" une légende déjà... .
Enfin, Hobb l'admirait.
Alors, voilà comment cela s'était déroulé.
Imaginons un homme jeune, à peine sorti de son entraînement de militaire de base, entamant son étude sur l'Aristotélisme, au près de ses professeurs Cisterciens de l'Abbaye de Noirlac. Tout son être tourné vers un idéal de bonté, d'amitié de beauté.
Et puis il allait se trouver plongé dans le mal, obscurantisme, despotisme, rites initiatiques sanguinaires, fourberie, malveillance à mille lieues de sa quête d' apprenti Chevalier. Mais au fait de son obligation de lutter contre cela.

Mais commençons par le début et lisons ensemble :


Hobb trouvait cette aventure palpitante. Il dit:

Donc voilà cette salle où nous entreposerons nos informations récoltées dans les Royaumes.

Je pense que nous n'aurons que trop de travail, car ça n'est pas les hétérodoxies, les schismes, les hérésies, les paganismes, ou autre athéismes qui ne manquent pas malheureusement ici bas. Le Très Haut a dans sa grande clairvoyance créé l'Enfer sur la lune pour ceci.

Mon Frère je pense commencer par la secte Le Lion de Juda, elle est frappée par un Anathème de l'Eglise des plus marquants. Puis en fonction de mes informations je pense enquêter sur la faction des XXX (XXXX). Suivra la Compagnie XXXX (pour cela nous en parlerons une autre fois,NDLR).


Hobb déroula une copie qu'il avait obtenu (par pigeon) d'un scribe de l'Eglise à Rome.

Anathème Lion de Judas

Je vais me rendre en Hélvétie où se trouve leur nid de "vermines". Le voyage sera long, je vous enverrai mes trouvailles par messager ou pigeon.

Hobb se rappela de ce voyage qui se fit assez facilement car les routes étaient assez sûre alors, les hérétiques encore peu intrigant entre Luxeuil et la Suisse ( en effet Hobb partit de Thorens en Savoie vers Luxeuil puis vers l'Helvétie). Et il ne se doutait pas que cela allait changer la destinée de sa vie.
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:26

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(les archives parlent d'elles même)

Le Teutonique plaçait ses dossiers devant lui et certains étaient écartés car trop "sensibles", encore.
C'est alors que le garde de la Chaux de Fonds apporta une copie d'une affiche que Sanctus appelait Codex. Hobb lut et sourit et dit :


-" Des mots sur du papier, de la fumée. Que manigance-t-il celui là ?
C'est les élections à Grandson en ce moment, va-t-il attaquer la mairie ?
Non ! Ca n'est pas la peine encore, il y est comme chez lui.
Bon, continuons mon rangement, ça n'est pas encore mon problème. Et avec les membres de la Noblesse Noire nous veillons."


Le Landmeister de la Chaux de Fonds parcourait maintenant un document écrit de sa main le 14 février 1456, il y a plus d'un an.
Donc, souvenons nous, Hobb se déplaçait vers l'Hélvétie et son parrain le Bruder Jackson soutient cette mission.
Il considérait d'ailleurs déjà, à cette époque, Le Lion de Juda comme un des organisme hérétique des plus dangereux.
Il lui dit avant de partir :


Bruder Jackson a écrit:-"J'attendrais de tes nouvelles d'Helvétie avec impatience, mais surtout ne t'expose pas et sois très prudent, je ne voudrais pas qu'il t'arrive malheur mon fillot."

Hobb lui répondit alors :

-"Je serai prudent, et puis j'ai un entrainement militaire suffisant, effectué par le Frère Chevreux ( son futur frère de sang NDLR).
Je tiens à être discret, personne ne me remarquera."


-" DEUS MANUM DUCIT!"
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:26

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(La tolérance des hérétiques : la vertu des faibles)

Hobb reçut une missive de son parrain le Bruder Jackson. Elle venait de Rome. Le Teutonique laissa ses archives pour quelques instants et lu avec intérêt.

-" Voilà une thèse des plus intéressantes et qui tombe à pic ici , en Suisse, qu'il est bien d'être érudit et de pouvoir écrire de tels textes. Tout le monde devrait méditer là dessus."

Père Aaron a écrit:

    La tolérance envers l’hérésie : vertu ou faiblesse ?
    Texte destiné à l'universalité des fidèles et aux évêques de l'aristotélisme.



    La tolérance, c’est reconnaître implicitement et tacitement l’erreur sous des prétextes
    humanistes. Ceux qui se complaisent dans la tolérance le font par indécision ou faiblesse !



    La vocation de l’homme vertueux, de l’homme de foi ou de l’homme du monde n’est-il pas
    de lutter contre l’erreur et la perversion morale, et non de s’en accommoder ou de la tolérer ?
    Tolérer, c’est accepter, ou selon l’étymon, endurer et supporter, une croyance que l’on sait
    être fausse. Est-il vertueux de laisser son prochain se complaire dans une foi erronée ?

    La tolérance est une fausse vertu pour ceux qui l’utilisent mal à propos, car elle n’est
    bienveillante et vertueuse que dans un seul cas : celle où elle est exprimée entre fidèles et
    imprégnée de l’amitié aristotélicienne. Dans les autres, elle n’est que dédain et cynisme.

    La tolérance est la vertu des faibles quand ceux-ci l’expriment envers les hérétiques. Ils
    tolèrent l’erreur, l’insulte et l’outrage sous le prétexte fallacieux de l’amitié aristotélicienne
    et de « l’amour divin en l’homme », quel qu’il soit. Trop timorés pour prendre position, ou
    envahis par une idée fétide d’amitié universelle, ils se complaisent dans cette idée.

    Le fidèle qui tolère une liberté de culte ou de croyance et qui se trouve à la tête d’un
    gouvernement commet là deux crimes : l’un envers son peuple, et l’autre envers Dieu. Le
    premier est qu’il maintient délibérément et tacitement une partie de la communauté dans
    l’ignorance et l’erreur de façon cynique, mais surtout dans une destinée qui la mènera
    inexorablement aux portes de l’enfer sélénite. Le second est qu’il accepte que le Père
    universel auquel il croit et qu’il aime soit injurié et bafoué par une partie de son peuple. Et
    sous quel prétexte ? Celui du libre arbitre ou de la liberté de for ? Comment l’homme peut-il
    penser que le libre arbitre puisse dédouaner un homme d’outrage envers le Ciel ?

    La politique du Malin n’est-elle pas de plaider en faveur d’une tolérance infinie et universelle
    entre toutes les créatures humaines ? Car il sait que sans lutte, cette tolérance permettra de
    gagner un peu plus de terrain chaque jour dans le cœur des esprits faibles ou indécis.

    La perversion de la bête sans nom gagne d’ailleurs le cœurs de tous les hommes, quels qu’il
    soient. Même si les clercs sont sans doute ceux qui sont les mieux prémunis pour s’y opposer,
    ils n’en sont pas pour autant immunisés. Voilà pourquoi certain prélat se laissent tenter par un
    discours que nous jugerions déviant.

    L’une des vertus aristotéliciennes majeures est la tempérance, non la tolérance. Une religion
    qui tolère les autres ne songe guère à la propagation de sa Foi et de sa Vérité. En outre
    critiquer le magistère spirituel de l’Eglise et ses actions incitant à la conversion sous le
    prétexte qu’Elle étouffe les libertés, c’est pécher contre Dieu et l’humanité pour les raisons
    que nous avons déjà évoquées, à savoir, laisser en connaissance le peuple ou l’hérétique dans
    l’ignorance et l’erreur. Ceux qui font de la tolérance universelle leur credo sont sur le chemin
    de l’apostasie.

    D’aucuns se questionneront sur une tolérance tacite qu’impose certain concordat au sein de
    comtés, voire de royaumes ; l’Eglise n’agit là que par calcul et raison. Faisons d’ailleurs
    allusion à notre discours prononcé en août MCDLVI où nous disions que « la créature sans
    nom est sans cesse à notre porte, et que la peur engendrée par les guerres, fussent-elles
    saintes, est de son entreprise » et que nous devions lutter « contre cette peur avant que
    d’imposer une image sublimée de la cité idéale entrevue par le prophète. La précipitation
    de sa mise en place annihilant tous les espoirs futurs de la voir naître éclatante ». Toujours
    valable, ce raisonnement nous pousse parfois à tolérer, non par lâcheté mais avec raison, une
    hérésie afin de mieux avancer, et de rendre la Vraie Foi toujours plus grande, toujours plus
    accessible et son règne plus éclatant encore.

    Vice ou vertu, la tolérance l’est selon l’état d’esprit dans lequel l’on s’exprime et agit ; mais
    soyons clair, il s’agit d’un vice lorsqu’on immole le triomphe de la Vraie Foi sur l’autel de la
    tolérance. La tolérance n’est vertueuse que lorsqu’elle ne contrevient pas aux lois divines et
    prophétiques.



    Aaron de Nagan, Cardinal.
    Le VIII mars de l'an MCDLVII, jour de la Bienheureux Norv.



Hobb posa la missive et se remit à ses archives, ce qu'il venait de lire le confortait dans ses idées, comme ce que son Frère Joel Ismail avait dit sur la gargote de Berne. La Vraie Foi le transcendait, mais par le Très Haut ça n'est pas de tout repos et le Teutonique aimait l'action.

Puis il se saisit d'une copie d'un courrier qu'il avait transmis à la Commanderie Générale de Thorens en février 1456 :

Mon Frère Jackson, je suis en chemin, j’utilise d’ailleurs les cartes de Monseigneur MgGroar (heureusement pas sa mule), je suis entrain d’étudier la secte des Lion de Judas donc ( Rappel Hobb étudiait alors deux autres entités l'une hérétique l'autre à dominante de brigands NDLR), c’est un vrai imbroglio. Leur Chef Cromwell ou Sanctus ou, des mots d'une langue orientale sans doute, que je n’arrive pas encore à lire, explique qu’il s’oppose aux Aristotéliciens, et à toutes les politiques actuelles dans les royaumes, à la Noblesse et d’autres choses de ce genre.(je t’envoie d’ailleurs des copies que j’ai récupéré) .
Ainsi pour la Noblesse, il est contre toute domination d’hommes sur d’autres par la lignée.
Et la première chose qu’il fait c’est de créer une hiérarchie basée sur le principe de la Noblesse. Il s’arroge d’ailleurs la meilleure place... .


Hobb se mit à chercher les documents qu'il avait joint à ce courrier. Les voilà ... .


les préceptes de la Secte

le premier...

_________________
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:28

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Salle des archives)

Les missives étaient nombreuses ces derniers jours et la lecture de l'une d'elles fit plisser les yeux du Teutonique.


* Imladris sourit en voyant l'accusé... et déclara : *
Voici donc le célèbre Sanctus du Lion de Juda.

Accusé, levez vous !

Face à vos dénis de notre Justice, face aux troubles causés à Pontarlier par votre tentative de révoltes, je ne peux que prononcer une jugement en votre défaveur. Je vous déclare donc coupable et vous condamne à une amende de 100 écus et 6 jours de prison.

Que cela soit dit !

* Fait à Dole le 15 mars 1457 par le juge Imladris Van Ansel *

Pour le félon Arcas il y avait la même punition :

* Imladris regarda le soi disant républicain. Il sourit enfin apr!ès toutes les souffrances de Pontarlier *

Messire Arcas, comment allez vous en ce beau jour. Personnellement je vais bien car je vous déclare coupable de haute trahison et vous condamne à 3 jours de prison et 500 écus d'amende pour vos crimes abominables.

Que cela soit dit !

* Fait à Dole le 15 mars 1457 par le juge Imladris Van Ansel *
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:28

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Salle des archives)

Ainsi Hobb reprit la missive qu'il avait envoyé à son parrain le Bruder Jackson en février 1456 et continua à la lire :

Mon Frère Jackson21, je suis en chemin, ... . Ils utilisent des hommes de main, des sicaires, qui utilisent un poignard, qu’ils cachent sur eux (dans la manche) jusqu’au dernier moment : une Sica. Se sont des assassins ni plus ni moins de la pire espèce. Ils ont un rite initiatique des plus barbares, je vous ai fait des croquis à ce sujet. Ils s’en serait pris lâchement à un Teutonique. Mais je ne sais rien sur lui, à mon avis il s'agit d'un pauvre bougre sacrifié pour leur jeu horrible.
Je n’ai pu clairement identifié qu’un seul homme leur Chef, les autres ?Je cherche.
Mais cette secte semble liée aux Avéroïstes j’ai un croquis qui peut le montrer ( même si les avéroïstes sont contre la violence ce qui est tout à leur honneur NDLR).
Mais, comme leur symbole qui représente deux sabres, ils sont tordus de même, par l’esprit et par l’action.
Je ne pense pas arriver à Genève avant une semaine, je passerai probablement par Luxeuil où je compléterai mon étude sur les XXX (plus tard cher lecteur NDLR).

Rite Initiatique des sicaires
Prisonnier Teutonique?

Hobb se souvint qu'après la réception de ces documents la maison du Lion de Judas avait été fermée mais nous verrons cela plus tard, l'enquête du Teutonique allait s'accélérer, surtout avec l'arrivée de la Croisade contre le Lion de Judas, bientôt.
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:30

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Salle des archives)

Hobb avait continué son voyage vers Genève et il envoya une missive en urgence direction Thorens le 19 février 1456. Voilà ce qu'il écrivait alors.
Pendant qu'il se remémorait cela il restait en contact avec les évènements qui se déroulaient aujourd'hui même. Mais il n'était pas temps de sortir de la Commanderie Teutonique encore. Il donnait ses conseils et il le savait maintenant cela allait bouger bientôt et changer la face de l'Empire.
Mais revenons plus d'un an plus tôt.


Mon Frère j’arrive à Genève où mon arrivée coïncide avec celle du Cardinal Camerlingue. Je cite sa présentation alors qu’il entre dans Genève.

« Guillaume de Lorgol, cardinal camerlingue de la sainte église de Rome, grand inquisiteur, et principalement évêque de Genève, pour vous servir. Je succède à monseigneur MrGroar. »

Je pensais alors que le monde est bien petit. Ne faudrait-il pas envoyer une missive de la Commanderie pour saluer et soutenir ouvertement l’arrivée du nouvel Evêque ?


Son imposante escorte avec ses étendards des Saintes Armées, de la Garde Episcopale et des Chevaliers Francs entouraient le Camerlingue.

Thorin_ll, Grand Maistre de l'OCF a envoyé une missive à ses Chevaliers :

"Félicitation mes frères, j'arrive pour vous rejoindre.... et nous fêterons ensemble bientôt la fin de la république Léonine."
Vous aurez de plus amples renseignements dans la journée par une missive qui suit.

Effectivement avec le recul le travail des Femmes et Hommes de bonne volonté avait empêché que la République Léonine ne s'ouvre à plus de 2 villes.
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:32

Le Landmeister fut prévenu de l'arrivée de son ami Messire Tchantches, il alla lui même à la porte lui ouvrir. C'est vrai que le Lieutenant était de passage à Grandson, Hobb avait vu arriver l'Armée de Fribourg. Il salua le brave.

-" Mon ami comment allez vous ? Vos compagnons d'armes sont-ils bien installés? Je vous en prie suivez moi, je vais nous faire porter une collation.
Et je vous ferai visiter La Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds."


Tchantches a écrit:Je suis heureux de vuos voir.

Nous logeons hors la ville près du lac, On enlèvera pas à caméliane et à Messire Yoyo leur sens de l'hospitalité, cela doit être pour ça que les lions se sentent si à l'aide à Grandson.


Tchantchès sourit et regarda son ami, il lui fit l'accolade.

Nous attendons l'ordre d'attaquer les lions, je trépigne d'impatience, je sais que la lutte sera féroce et que, chargeant en tête, mes chances de survie seront faibles, mais je n'en ai cure, car je pense quej'enmènerais bien avec moi quelques uns de ces fourbes. Ils sont si fourbes et sorciers que leurs médecins les guérits toujours au delà de 45 jours de blesseure, incroyable non ?

Hobb était ravi de l'enthousiasme qu'affichait son ami de la Noblesse Noire.

-" C'est vrai que je suis surpris qu'un brigand comme Gromukus ait pu monter une armée à Grandson et avoir suffisamment de temps pour la préparer.
Quoique plus grand chose ne m'étonne ici, où l'on fait des tracasseries à des Femmes et Hommes de bonne volonté qui respectent les lois, traitent officiellement et qu'à côté les Réformés, font ce qu'ils veulent. Mais j'ai bon espoir tout de même.
Savez vous si des procès ont été ouverts ? Je n'ai rien vu pour ma part."
Puis que vous parlez des Lions, voulez vous me suivre dans ma salle d'archives j'y ai quelques documents intéressants. Enfin je crois."
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:33

Hobb entraîna son ami dans la salle des archives. Il avait classé déjà des documents et l'un d'eux se trouvait encore sur l'écritoire et datait du 19 février 1456, les évènements se multipliaient.

-" Lieutenant Tchantchès voyez vous il s'agit des agissements des membres du Lion de Juda datant d'il y a un an, juste avant la Croisade contre lui. Mais effectivement leur tactique est toujours la même.
Et l'histoire semble bégayer ."


Le Teutonique lui présenta rapidement ce qui avait déjà été classé ( voir ci avant).

-"Et vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Voyez ce que j'envoyais au Bruder Jackson, celui là même qui était venu à Grandson, présenter un Concordat entre l'Ordre Teutonique et le Canton et qui était d'une limpidité absolue, et qui aurait pu changer le cours des évènements actuels. Comme il y a un an à Genève. Mais nous en reparlerons plus tard. Voyez plutôt :"

Hobb présenta ce courrier :


Au Bruder Jackson, voici la suite de mon message de Genève.

La police locale semble bien molle et impuissante face aux Lion de Juda, et ne prenne pas à la juste hauteur ce problème. J’apprends que le chef du LJD (Lion de Juda) Cromwell a déjà été condamné pour des actes malveillants et malgré cela se présente aux élections communales...
Mais point de réaction, à l’arrivée du nouvel Evêque, de la part de Cromwell, il a envoyé deux de ses sbires, l’un assad_al_zrir, inconnu dans les Royaumes ( ça pourrait être Tidus36, je joinds à ma missive une note sur ce personnage ). L’autre est très intéressant Humbert alias « Brandon Cougar », sicaire du LJD, jadis juge de Bourgogne, curé de Bourg, définiteur de l'Ordre cistercien, évêque de Genève et évêque de Périgueux. (Mon Frère pourriez-vous demander à Monseigneur MrGroar s’il connaît ce personnage ?)
En tout cas la présence des Chevaliers Francs, en les personnes du Sénéchal shakka, de ladycharmed membre du Grand Conseil, Horsem@n Commandeur et Greffier, sabotin Chancellier, Syerry frère combattant, semble faire croire que l'Eglise prend au sérieux le LJD et le brigandage dans cette région. Une escorte de choix, il semblerait même que celle-ci aurait pour mission de débarrasser la ville du LJD... . Je cite encore une fois son Eminence Guillaume de Lorgol.
"Messeigneurs, nous voici à Genève, impressionnant n'est-il pas? La cité est réputée pour accueillir tous les plus grands négociants et banquiers italiens. Même les florentins s'y intéressèrent, fut un temps, mais depuis que la région est sous le joug des hérétiques et des brigands, les échanges peinent à se développer. Dommage que le potentiel de cette place stratégique soit à ce point inexploité."
Je vais continuer ma route jusqu'au siège des hérétiques du LJD à Berne.

NOTE SUR Tidus36 dit assad
Le Lion de Juda frappe Son Eminence Lorgol
NIMES (AAP)

- Son Eminence Lorgol, ancien camerlingue, cardinal inquisiteur et nouvel évêque de Genève a été agressé dans la nuit de dimanche à lundi 28 janvier par un brigand répondant au nom de Tidus36.
L'action s'est déroulée dans les environs de Nîmes en Languedoc. Le prélat a fort heureusement eu la vie sauve mais a perdu tous ses biens dans l'affaire.

Tidus36 a annoncé avoir agi au nom du Lion de Juda, secte averroïste intégriste récemment déclarée anathème par l'Eglise Aristotélicienne.


Goupil pour l'AAP

-" Voyez Messire la situation actuelle est vraiment peu différente qu'alors. Sauf que maintenant ils ont une Armée et je dirai deux villes. D'ailleurs qui peut bien les ravitailler?"
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:34

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Salle des archives)

Alors que les bruits de stupre et de malveillances des réformés se faisaient entendre du côté de Pontarlier et que d'autres fourberies allaient naître de cela, et notamment une que pressentait le Teutonique depuis quelque temps déjà et qui s'était quelque peu dévoilée, à sa réflexion acérée, un peu plus bien récemment. Mais Hobb continua à sortir ses archives sur la malveillante Réforme qui prônait une république mesquine, liberticide et donc vulgaire, sans âme, en dehors de la Foi Aristotélicienne. Ce qui devait bien peiner Sa Sainteté le Pape et donc Hobb, qui avait fait voeu d'allégeance à Sa Sainteté. Il continua donc à montrer au Lieutenant Tchantchès ses petits papiers :

-" Voyez-vous mon Frère, je continuais mon voyage et voilà ce que j'envoyais à Thorens, notre Commanderie Générale le 28 février 1456. J'étais alors en route pour Berne et le Neuling Hobb relisait quelques notes pour se remémorer les informations nécessaires pour son enquête sur le Lion de Juda NDLR).


Ainsi donc...


Le Lion de Juda est une secte averroïste fondamentaliste créée par Cromwell. Elle compte une vingtaine de membres, certains bien connus en Confédération Helvétique, par exemple Humbert ( j'en ai parlé déjà ) ou Guillaume (j'ai une fiche d'une personne de ce nom, mais je n'ai pas vérifié la source). Elle défend ses convictions religieuses par des coups de force.

On notera les actions d'éclat suivantes :

prise de Soleure fin septembre 1455 avec la Horde de Finefond
tentative de prise de Lucerne
prise de Dijon avec la Horde de Finefond et proclamation de la première république averroïste
passage à tabac d'un pieux comte allemand, membre de la Diète Germanophone, Eremias
passage à tabac d'un futur curé voyageant de Zürich à Aurillac, TargondHourtin
re-prise de Soleure en collaboration avec les Chimères et proclamation de la république averroïste indépendante de Soleure, puis destruction de l'armée de Fribourg Sicut Aquila, menée par Gaal.
proclamation de la République Léonine universelle le 12 décembre 1455 (2007).
Et aujourd'hui ils tentent de prendre la mairie de Genève en se présentant aux élections, nouvelle tactique?

-" Cette note à caractère informatif nous montre à quel point les réformés sont des brigands qui n'ont qu'un but piller le peuple et l'empêcher de s'élever intellectuellement. La Réforme est donc une simple émanation de la secte du Lion de Juda je le rappelle, et nulle distinction n'est à faire.
Qui peut soutenir les Sanctus et autre Izaac et se dire attaché à la Confédération Helvète, qui prône des valeurs bien différentes des actes et pensées des réformés. Que les suisses ne retombent pas dans un nationalisme dévoyé, trompé par des tueurs. Ils en perdraient définitivement leur âme, car maintenant ils savent."


Hobb se redressa et sa détermination intacte malgré tant de coups bas reçus montrait une puissance toute dédiée à l'Eglise. Qui plus est avec la Noblesse Noire il avait un appui salvateur.
Chaque membre de celle-ci portait les valeurs humaines nécessaires à un combat spirituel et physique de chaque instant.
Il regarda le Lieutenant Tchantchès attendant une réaction avant de poursuivre.
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:35

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Salle des archives)

Le Garde arriva alors tenant une missive :

-" Landmeister Hobb Siegfried VonKorwald une missive du Chevalier Foulques de Lorche de Dole."

Hobb prit le papier et le lut :

Mon Frère Hobb,

J'espère que ce courrier te trouvera en bonne santé.
Je te fais une copie de ce qui a été déclaré en place de Dole :

Rubella a écrit:A TOUS LES DÉTRACTEURS DU PRÉSENT CONSEIL

A ceux qui clament que le Parlement n'en fout pas une,
Que c'était mieux avant,
Et tout ça,
Qu'il soit dit que cette nuit,
Grâce aux efforts ininterrompus et combinés de la Chancellerie et de l'État Major,
Grâce à l'appui logistique de la Justice et de l'Economie,
Et
Grâce aux sacrifices de nos soldats,
Grâce au sens du devoir de nombreux civils,
Grâce au soutien de Confédérés qui croient encore aux Vertus d'Aristote,
Car il y en a,
(des confédérés, pas des vertus)
(enfin, si, des vertus aussi)

Et Malgré tout ceux qui ont tenté d'insuffler un sentiment de défaite,

L'armée réformée des païens du Lion de Juda
A été sévèrement mise à mal
Et de nombreux brigands ont pu connaître
Le goût amer des racines des pissenlits de Pontarlier.

Gloire à la Franche-Comté et aux Helvètes de Bonne Volonté
Et à son Parlement


Tu peux voir que ça n'est pas le document officiel du Porte parole mais ça donne l'ambiance.
Bien sûr il y a des blessés dans nos rangs, qu'Aristote les bénisse!


Chevalier Foulques de Lorches.


Le Teutonique plia le papier et le plaça dans un tiroir. N'était-ce pas là la première action conjointe entre forces armées Francs Comtoises et Helvètes. Ces dernières ayant pour l'éternité porter l'honneur de la Suisse bien haut.
Il pensa à son Frère de Sang Chevreux et aux Nobles Noirs présents sur place.


~Gloire à eux!~ Murmura le Teutonique.

Hobb pouvait partir à Rome pour suivre une cérémonie officielle pour les Sanctes Armées. Il avait reçu une invitation du Sergent-Major Paolo Chacù Gatti

Paolo Chacù Gatti a écrit:



http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=14391&postdays=0&postorder=asc&start=0


Dernière édition par Hobb le Lun 14 Sep - 16:39, édité 1 fois
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:37

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Salle des archives)

Hobb poursuivit le rangement de ses archives. Et cela malgré les graves évènements provoqués encore une fois par les réformés et autres brigands de la pire espèce. Le Teutonique se devait de poursuivre car certaines voix malveillantes, de mauvaise foi se faisaient entendre.
Le Neuling Hobb arrivait à Berne vers le 1er mars de l'an de grâce 1456.


En arrivant à Berne la première information que reçut le Neuling fut la défaite aux élections de Cromwell ( ou *Sanctus*) pour la mairie de Genève. Ce qui ne l'empêcha pas de déclarer la création de la République Léonine de Genève. La réponse du maire ne s'est pas faite attendre.

Mon Frère, je vous fais parvenir les copies des documents de la proclamation unilatérale de *Sanctus* de la république Léonine de Genève et la réponse du maire de Genève.

Proclamation de la république Léonine de Genève.

Réponse du maire de Genève.

Ce qui était visible dans tous ces documents, c'est qu'il y avait toujours des quidams qui aidaient les hérétiques soit par malveillance ou ambition personnelle, soit par ignorance. Ce qui dans les deux cas devraient discréditer ceux là, car ils étaient sourds à la vérité.

-" Et cela continue aujourd'hui encore."
Dit à voix haute le Seneschall de l'Ordre Teutonique.
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:40

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Salle des archives)

Quelques jours avant la Croisade contre le Lion de Juda qui se terrait à Genève, Hobb envoya un message de Berne. Il y avait séjourné quelques temps avant et avait pu obtenir un certain nombre de renseignements mais là le 1er mars 1456 une déception (sic) l'attendait.

Hobb arriva à Berne pour se retrouver devant une porte close devant le bâtiment du Lion de Juda. De toute façon tout avait été déménagé. Le lieu d'entraînement des sicaires avaient disparu.

Mon Frère Jackson, les Lion de Juda, ont à Berne un bâtiment vide, les bureaux importants et le lieu d'entraînement des sicaires ont été déménagés. Heureusement j'ai laissé à la Commanderie de l'Ordre des documents prouvant l'existence de ceux-ci, il y a peu. Je n'obtiendrai pas plus de renseignements ici.
Je vais repartir vers la Commanderie de l'Ordre en repassant par Genève, suite aux derniers événements ( proclamation unilatérale de la république Léonine à Genève ).
Le Lion de Juda a-t-il peur? Un lion qui a peur n'est plus qu'un lapin se terrant dans son terrier pour se cacher du renard.
Préparent-ils un autre mauvais coup? Avec les événements en Provence, état d'alerte de l'armée, les troubles dans certaines régions du Royaume de france, c'est un terrain propice aux fourberies du LJD.
Je suis déçu, tout ce trajet pour en arriver là.

Mais lorsqu'il arrivera à Genève se sera pire que ce qu'il avait pu imaginer.
Il était attendu par certains de ses Frères Teutoniques allemands, il combattra à leurs côtés et c'est l'un d'eux l'actuel Hochmeister Gom qui lui donna avant, moultes détails sur le Lion de Juda et ses membres.
Pendant un mois les Sanctes Armées et donc les Teutoniques avec leurs diplomates et l'Eglise allaient utiliser le dialogue pour vouloir régler le problème du Lion de Juda, en vain.
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:41

[Commanderie Teutonique de la Chaux de Fonds]
(Salle des archives et ça commence à bien faire... .)

Hobb apprit qu'un papier grotesque venait d'être placé en gargote Helvète il s'en fit dire la teneur. Un anathème contre la Noblesse... .
S'en était trop, il ne permettrait pas que l'on s'en prenne à l'Eglise impunément !

Il rédigea un cartel défiant en duel tout Chevalier qui contesterait que la Terre d’Helvétie était sous la Sainte Autorité Religieuse du Pape. La provocation fut écrite sur une planche que le Teutonique suspendrait sous son écu à la porte de sa demeure. Quiconque, bien né, frapperait l’écu de sa lance trois fois, relèverait le défit.

Il tenait cette pratique de son précepteur.
Il va de soit que pour un simple quidam, lui serait amené par le col devant la Sainte Inquisition. Car c'était une remise en cause de l'Eglise et donc de Sa Sainteté le Pape.

avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:42

avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:44

Hobb suivait la crise entre la Flandre et la Hollande. Certains Artésiens refaisaient parler d'eux et notamment les "Bourrins de Cambrai", avec à leur tête le Comte félon Yeuxbleus83, qui s'en étaient pris à Amsterdam et il y a quelques temps à Reims.
Hobb reçut de Thorens la Lettre de Monseigneur MrGroar Ordenskaplan Teutonique apportant son soutien aux Hollandais. Hobb pensa avec émotion à ses Soeurs et Frères de l'Ordre Teutonique Hollandais ainsi qu'à toutes les victimes innocentes de la soif de pouvoir de brigands, validée par les autorités artésiennes bien inconséquentes encore une fois. Qu'ils se remettent dans le droit chemin c'est ce que Hobb souhaitait .


MrGroar a écrit:
Met de aandacht voor alle inwoners van het Graafschap Holland

Ik, MrGroar, Ervaren Kardinaal, Ridder Kapelaan in de Teutonische Orde, Geëerde Aartsbischop van Babylon, Graaf van Gouda, Pelgrim en Kaartenmaker,

Bied offcieël mijn onvoorwaardelijke steun aan het hele Hollandse volk voor de onacceptabele belediging die in de Hollandse hoofdstad Amsterdam heeft plaatsgevonden.

Deze groep misdadigers bestaat uit geëxcommuniceerden en gevaarlijke individuën, die al reeds in Frankrijk verscheidene misdaden hebben begaan. Zij moeten gestraft worden in een toonzettende weg om te laten zien dat al wie zulke misdaden als het bestormen van het Hollandse Graafschap extreem zal worden gestraft.

De dappere Soldaten van de Teutoonse Orde die zich bevinden op Hollandse grond zijn gemobiliseerd om deze dreiging tegen te gaan. Al mijn gebeden vergezellen deze manne en vrouwen die vechten voor vrijheid en gerechtigheid. Mijn gebeden gaan net zo goed naar de moedige en en trouwe zielen van de Hollanders.

Als jullie ziekenhuizen niet alle gewonden meer kunnen herbergen stel ik mijn kasteel te Gouda ter beschikking. Ik hoop dat dat niet nodig zal hoeven te zijn maar het is alles wat ik voor Holland kan doen zo ver weg van het Graafschap Holland.

Dat de Zeer Hoge jullie moge bijstaan in het gevecht tegen de mislukkelingen gestuurd door het wezen zonder naam.


Opgemaakt in Bourges, Graafschap Berry, op 14 April 1457,
Door MrGroar




Vertaald door Knud de Gilraen

A l'attention de tous les habitants du Graafschap Holland,

Moi MrGroar, Cardinal Emérite, Chevalier Chapelain de l'Ordre Teutonique, Archevêque In Partibus de Babylone, Comte de Gouda, pèlerin et cartographe,

Apporte officiellement mon soutien inconditionnel à tout le peuple néerlandais face à l'inacceptable affront qu'il vient de subir en sa capitale Amsterdam.

Cette troupe de brigands comportant des excommuniés et de dangereux individus ayant déjà été les auteurs de sombres actes en Royaume de France doit être punie de façon exemplaire afin de montrer l'exemple à tous ceux qui penseraient que cela est facile de nuire au Duché de Hollande.

Les valeureux soldats de l'Ordre Teutonique présent sur vos terres sont mobilisés actuellement face à cette menace. Toutes mes prières accompagnent ces hommes et femmes qui se battent pour la liberté et la justice. Mes prières vont tout autant en direction des âmes courageuses des fidèles néerlandais.

Si par malheur vos hospices ne pouvaient accueillir tous les blessés, sachez que je met à votre disposition mon château dans le Duché de Gouda. J'espère bien entendu que cela sera inutile mais c'est le minimum que je puisse faire pour vous alors que je me trouve si loin du Duché de Hollande.

Que le Très Haut vous guide dans la lutte contre l'infamie engendrée par le sans-nom!


Fait à Bourges, Duché du Berry, le 14 avril 1457,
Par MrGroar.


avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Hobb le Lun 14 Sep - 16:45

[A ROME Place d'Aristote]
(La procession de la Relique du Saint Crâne à Rome battait son plein. )

Le Seneschall fut envoyé en la Place d'Aristote pour annoncer la colonne Teutonique convoyant la Sainte Relique, le Saint Crâne d'Aristote.
Il mit pied à terre arrivant sur la Place, comme il se devait pour tout cavalier qui n'était point Chevalier d'Isenduil ou Grand Maistre. Il enleva son heaume à tête de molosse Il chercha du regard le Premier Maréchal de la Garde Episcopale Mun Von Frayner. Il constata la présence des Gardes Episcopaux, tous là où il fallait et tenant avec intelligence la Place. Tout avait été organisé pour une sécurité maximum. Hobb opina du chef, d'ailleurs il n'en attendait pas moins de la Garde Episcopale, toujours efficace.


-" Pax Vobiscum mon Frère. Je suis le Seneschall Hobb Siegfried VonKorwald et je vous annonce l'arrivée imminente de la Sainte Relique.
Voilà le dispositif de la procession :

Tout d'abord le Hochmeister Izidore à cheval, puis
En deuxième position, les Hauts Dignitaires de l'Ordre, Verwalter Arakiriman, Gross Hospittler Bender.B.Rodriguez, Ordensmarschall Chevreux, Erster Botschafter Jackson21, Seneschall Hobb Siegfried VonKorwald.
En troisième position le Wärter der heiligen Reliquien (Gardien de la Sainte Relique) Gustavev aux côté du chariot exposant le Saint Crâne d'Aristote.
En quatrième position, autour du Saint Crâne, les Ritter (chevaliers) de l'Ordre.
En cinquième Position les Brüder et Schwestern et Ordenskaplan du Chapitre.
En fin de procession nos forces montantes de la branche religieuse et de la branche combattante, les Hospittler (apprenti chapelain), les Reiter (écuyers), les Neulingen (apprentis) et Bewerber (postulants).
Bien sûr à l'avant de la colonne se trouvera l'étendard Teutonique porté par la Reiterin Misselyzya, Poursuivante d'Armes, suppléant le Bruder Chevreux Héraut d'Armes.
Les Religieux Ordenskaplan, Hospittler officieront lors de la messe. Point d'orgue de la cérémonie.
Nous assurons la sécurité rapprochée du Saint Crâne, nous comptons sur La Garde Episcopale pour la sécurité immédiate et éloignée, personne ne devant approcher du chariot.
Avez vous, conseils ou injonctions Premier Maréchal Mun Von Frayner ? "


Hobb affichait un large sourire, il était très excité pour la suite, l'arrivée de la Sainte Relique.

Peu avant cela le Hochmeister Teutonique Izidore de Castelléo s'était adressé aux Teutoniques et apprentis de la branche religieuse et de la branche combattante en ces termes :

[Une des sept collines de Rome, à quelques lieues de la cité.]

Izidore a écrit:

Mes chers Frères et Soeurs !

Bewerber
(postulants),
Neulingen (apprentis),
Hospittler (apprentis chapelains),
Reiter (écuyers),
Ordenskäplane (chapelains),
Brüder et Schwestern (frères et soeurs),
Ritter (chevaliers),

Puis ramenant son regard vers les cavaliers se tenant immédiatement face à lui et reprennant plus bas...

Et vous, fidèles membres de l'Ordenskreis qui avaient su m'épauler pendant ce mandat.

Plus fort ...

C'est à vous tous que je m'adresse maintenant, devant la cité de Rome, but de notre voyage.

Nous sommes venus de Thorens en Savoie pour exposer notre plus précieuse relique : le Saint Crâne d'Aristote. Relique qui est à notre garde et qui ne sort jamais des murs de notre Commanderie générale.

Je compte sur vous tous pour faire honneur à notre Ordre, honneur aux Saintes Armées.
Je compte sur chacun d'entre vous pour qu'il n'arrive rien à la relique sainte.

Défilez fièrement, vous qui vous battez tous les jours que le Très Haut fait par la prière, le verbe ou le fer, vous qui offrez vos vies pour défendre la Foy, les fidèles, les lieux saints et Rome. Soyons dignes du privilège qui nous ai accordé de pouvoir célébrer nos cérémonies en la Basilique Saint Titus.

Goûtez à ce rare moment où l'on vous regardera peut-être avec le respect qui vous ai dû.

Vous êtes des enfants du Très Haut !
Vous êtes l'Ordre teutonique !
Vous êtes Rome ! *


DEUS MANUM DUCIT ! **



* à ne pas prendre au premier degré bien entendu ... A prendre ici dans le sens où les membres de l'Ordre prêtent serment Lige à Sa Sainteté le Pape.
** Dieu guide notre main
avatar
Hobb

Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Tribulations d'un Teutonique de la Chaux de Fonds

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum